Visite du site petrolier de Prudhoes Bay Fin de la Panamericaine que nous avons commencé à Ushuaia.

Mercredi 6 juin 2018

Il y a deux ans jour pour jour, nous prenions le départ du périple: Paris – Pékin – Istanbul – Paris.

Ce matin nous nous sommes rendus à Deadhorse Camp, l’agence qui nous a emmenés sur le site de Prudhoes Bay et au bord de l’océan Arctique.

À 8h30 nous sommes partis en bus accompagnés de 18 personnes pour la visite, le site de Prudhoes Bay est fermé par des barrières. Nous avons fait le tour des installations pétrolières.

L’oléoduc Trans-Alaska relie les champs pétrolifères du nord de l’Alaska à Valdez, port maritime libre de glace d’où le pétrole peut être acheminé pour raffinage. Il traverse tout l’état, du nord au sud, sur 1288km. L’oléoduc est exploité par Alyeska Pipeline Service Compagny, un groupe détenu à 48% par BP.

Après la découverte du champ pétrolifère de Prudhoes Bay en 1968 plusieurs options furent envisagées afin d’acheminer le pétrole jusqu’àu centre de raffinage. L’oléoduc se révéla comme celle présentant le moins d’inconvénients. La construction de l’oléoduc commença le 27 mars 1975, il fût mis en service 2 ans plus tard le 20 juillet 1977. Sa construction mobilisa des milliers de travailleurs. L’oléoduc traverse des étendues sauvages, quasiment vierges, 3 grandes chaînes montagneuses et un millier de rivières et torrents, dont le fleuve Yukon. Depuis sa mise en service jusqu’à 2015, l’oléoduc trans-Alaska a transporté plus de 17,1 milliards de barils de pétrole entraînant un afflux massif de richesse. L’Alaska passe, en quelques décennies, de l’état au plus fort taux d’imposition à celui ayant le taux le plus faible.

Nous nous sommes rendus au bord de l’océan Arctique pour immortaliser ce grand jour que nous espérions depuis longtemps. Il n’y a pas de panneaux indiquant que nous sommes au bord de l’Arctique mais une l’immensité de glace blanche sous le brouillard.

A 1oh30 nous sommes rentrés à l’agence pour récupérer le camping-car et commencer l’étape du jour.

3 comments on “Visite du site petrolier de Prudhoes Bay Fin de la Panamericaine que nous avons commencé à Ushuaia.”

  1. Denise et Jean dit :

    Le temps commençait à être long.Bravo vous avez réussi votre périple.Superbes photos comme tu nous l’avais dit.A bientôt.

  2. les PEILLAT des Bois dit :

    vous avez pu faire le plein au moins ?
    il y a 2 ans vous aviez déjà réalisé un magnifique périple que malheureusement nous n’avions pas pu suivre pour cause de déficience informatique.
    dans 2 ans vous prévoyez quoi ?
    le tour de la Chautagne…ouaf..ouaf…
    a plus

  3. Isa et Gérard dit :

    BRAVO A VOUS DEUX
    QUEL VOYAGE !!!!!!!!
    DE TOUT COEUR AVEC VOUS
    BON RETOUR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.